mercredi 25 février 2015

DYNAMIQUE DE L'EAU : La Cymatique et les ondes stationnaires


Faire résonner les chaudrons de cuivre à l'aide de joncs est une vieille tradition gallèse (pays gallo = Bretagne non bretonnante) qui se pratiquait  lors du solstice d'été. L’origine et la signification de cette pratique musicale sont confuses (Livre : «  Le chaudron magique ; une musique d’herbe et de cuivre ». Roland Becker et Laure Le Gurun).

Le tirage des joncs produit des ondes sonores de basses fréquences de quelques centaines de hertz (variables selon la circonférence et la hauteur d’eau dans le chaudron) qui lorsqu’elles entrent en résonance avec le chaudron produisent des ondes stationnaires sur la « peau » de l’eau. 


  


 
Ces ondes forment des motifs dénommés « figures acoustiques de Chaldni »; illustrations de la Cymatique dont nous allons parler plus avant. Ces figures se forment à partir de zones du chaudron appelées « anti-nœuds ».  Ils sont au nombre de six avec l’ustensile utilisé (visible sur la vidéo). A certaines fréquences l’eau gicle à sa surface.

Une version chinoise du « chaudron celtique » avec des anses existe appelé « le bol jaillissant chinois.

Voir la vidéo produite par Rodolphe Forget : 


 


 * * *

Comprendrons d'abord ce que sont les ondes stationnaires


Il existe deux types d'ondes; les ondes électromagnétiques qui peuvent se déplacer dans le vide (radiations lumineuses, rayon X...) et les ondes mécaniques qui nécessitent un milieu de propagation tel l'air et l'eau (ondes sismiques, sonores...).

Une onde stationnaire s'obtient en superposant deux ondes progressives de même amplitude et de directions opposées; la résultante de celles-ci forme une onde qui ne progresse pas. Il est possible d'en faire l'expérience très simplement en formant des vaguelettes dans une baignoire. La première onde "centrifuge" créée en génère une seconde "centripète" dès lors que l'onde d'origine touche le bord du contenant. On observe alors des régions où l'eau monte puis descend, d'autres où l'eau reste à hauteur constante, mais nulle progression de vagues dans une direction ou une autre.

 


Les points rouges marquent les nœuds ; les points d'amplitude maximale sont les ventres (ou anti-nœuds)


 
 L'onde stationnaire est la superposition de deux ondes progressives de sens de propagation opposés


 * * *

Le son est une bulle et non une onde :

  


  * * *

Les ondes générées à la surface du chaudron forment des motifs dénommés « figures acoustiques de Chaldni ».


 


 




         Le musicien Friedrich Chladni (17561827) obtint ces célèbres figures en disposant du sable sur une plaque métallique mise en vibration par un archet. Il observa ainsi des motifs réguliers et reproductibles qui apparaissent à la faveur du déplacement de la matière le long des zones en oscillation

 



En images :  

https://www.youtube.com/watch?v=05Io6lop3mk#t=275

Une superbe version moderne 


 
  


en vidéo :


https://www.youtube.com/watch?v=Oz53w_k_j_A
 

La Cymatique est la science du son rendu visible


         On doit le terme Cymatique («Cymatics») qui signifie «grande vague» ou «vague» pour décrire les effets périodiques des vibrations sonores sur la matière, à Hans Jenny (19041972). Ce dernier développa les perspectives ouvertes par Chladni en utilisant différents médiums : poudres (sable, lycopodium…), liquides de différentes densités... placés sur une plaque métallique. Celle-ci est reliée à un oscillateur (cristal piézoélectrique déformable par une tension électrique) commandé par un générateur de fréquence capable de produire un large éventail de vibrations. Il obtint ainsi des images d'une beauté remarquable, montrant avec quelle finesse la résonance induit des formes dans la matière.

  




L'éventail impressionnant d'images produites dans son livre : "CYMATICS : A Study of Wave Phenomena (1967 et 1972)", reflète une variété de modèles trouvés dans la nature, l'art et l'architecture.

Ces formes naturelles révèlent pour l'auteur, les forces invisibles, distinctives et globalisantes à la fois, de la nature.







La Cymatique est basée sur le principe que lorsque le son rencontre une membrane telle que votre peau ou la surface de l'eau, il y imprime un motif énergétique. En d'autres termes, les vibrations périodiques sonores sont converties en ondulations périodiques sur l'eau, créant de superbes motifs géométriques complexes et reproductibles selon leurs fréquences propres. 

 
Lien  vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=wvJAgrUBF4w  

Pour  comprendre la science des vibrations périodiques : http://images.math.cnrs.fr/Les-figures-sonores-de-Chladni.html


Pour un historique complet sur la cymatique : 
 http://www.cymascope.com/cyma_research/history.html  
http://unesdoc.unesco.org/images/0007/000782/078290fo.pdf 


Evan Grant fait une démonstration de la science et de l'art de la cymatique, un procédé qui rend les ondes sonores visibles. Utile pour l'analyse de sons complexes (comme les chants des dauphins), elle génère également des images belles et complexes. 

 

Les sons créateurs de formes


          Depuis 1984, le bien nommé Alexander Lauterwasser explore dans les traces de Chladni et Jenny les rapports complexes et fascinants entre les phénomènes de résonance et la morphogenèse.




Le degré de la fluidité de l’eau dans notre monde a un rapport avec la forme des êtres vivants, leur corps, leurs organes, qu’il s’agisse de plantes, d’animaux ou de l’homme. En voici quelques exemples




En 2005, A. Lauterwasser publie le superbe ouvrage « images sonores d’eau » qui abonde d’images dynamiques 3D stupéfiantes de vibrations sonores transmises à l’eau par une large gamme de styles musicaux ou par des fréquences sonores spécifiques (de 100 à 20,000 Hertz (cycles par seconde).


Ouvrage est à la fois scientifique, mythologique, poétique et philosophique, il décode et révèle via l’eau, la langue des formes ; «La forme est un son coagulé» nous dit Lauterwasser



Il existe également un excellent DVD ; "Résonance et création"







  http://www.alternature.com/accueil.php?no_boucle=1&new_lang=fr

 Lien vidéos (6 parties) : 

http://www.dailymotion.com/video/x5pnfr_lauterwasser-resonance-creation-ima_tech?from_related=related.page.int.gravity-only.0b2b963e064d59e234a52cefd340ecc8142480330 


Vibrations : 



 A lire ce document sur les recherches d'A. Lauterwasser : 

http://www.sacree-planete.com/PDF/M13P322.pdf 

 Une synthèse richement illustrée sur les sons et les formes :

http://www.spirit-science.fr/doc_musique/SonForme.html 

  * * *
Les résonances d'une goutte d'eau :



Vidéo :   


* * * 

Développé par John Stuart Reid au Royaume-Uni, le CymaScope révèle le la face cachée des sons. Si nous pouvions visualiser ces derniers, nous verrions des myriades de bulles holographiques, chacune avec un motif kaléidoscopique singulier. Le CymaScope, comme l'invention du microscope et du télescope, ouvre vers un univers insoupçonné.


  

Pink Floyd :  

Björk :
Voix humaine, instruments...


Psycho-physiologie :


Lisa Park est une artiste coréenne qui mélange technologie et art dans ses œuvres interactives.


L’une de ses œuvres "Eunoia" (dérivé des mots grecs “ey” (bien) et “nous” (esprit), “belle pensée”) est une performance qui utilise les ondes cérébrales (alpha, bêta, delta, gamma, thêta) de l’artiste. Ces ondes sont liées à notre état de conscience et à nos émotions. Elles sont collectées via un ElectroEncéphaloGramme couplé à des logiciels qui modulent les vibrations du son transmises à l’eau.



La tristesse, la colère, la haine, le désir et la joie : chaque assiette représente une émotion. Lisa Park s’est entrainée pendant un mois à associer ces émotions avec des personnes spécifiques afin d’obtenir des résultats constants.












Source : 

Eunoia" en vidéo :

http://www.thelisapark.com/#/eunoia 


Acupuncture :

 Le AMI750 est un dispositif convivial basé sur l'efficacité des sons à emprunter voyager les voies énergiques des méridiens d'acupuncture pour se détendre et soutenir l'équilibre du corps.

http://cymatechnologies.com/products/ami-750/ 

Sonathérapie :


Dans la Sonathérapie, le corps est exposé à des fréquences sonores spécifiques en utilisant diverses techniques. Grâce à des bains ou des applicateurs électroniques, ces énergies produisent des effets bénéfiques sur les tissus ou les organes du corps. Les fréquences sonores sont groupées en paquets d'ondes définies par des praticiens pour créer des formes et des motifs spécifiques.

 
 https://www.youtube.com/watch?v=XFrwd5qv-MI


 Océanographie -dolphinologie : Parlez-vous dauphin ?

"En analysant à l’aide d’un cymascope des enregistrements audio de sons émis par des dauphins, John Stuart Reid, ingénieur en acoustique, et Jack Kassewitz, spécialiste des dauphins, ont pu observer, pour la première fois, la marque sonore qu’impriment les cétacés dans l’eau. Ces « CymaGlyphes », ainsi qu’ils ont été nommés, sont des modèles reproductibles qui devraient former la base d'un lexique de la langue des dauphins, chaque glyphe représentant un « mot » image. 


Les CymaGlyphes ressemblent à ce que le dauphin perçoit lorsqu’il effectue un sondage sonar de son environnement. Plus que le son lui-même, c’est cette image qui constitue l’information lui permettant de s’orienter et de connaître son milieu proche. Il est même admis désormais que les dauphins sont capables de « photographier » un objet et de transmettre ensuite son image à d’autres animaux, sous la forme d’un « glyphe »."



 Source :















Documents :  




 

 Fold geometry : Polygones


ordre 4


ordre 5


ordre 7


ordre 8



https://www.cymascope.com/cyma_research/geometry_gallery.htm 


                                                * * *
 Ondes et bol tibétain : 






The Tibetan singing bowl is a type of standing bell. Originating from Himalayan fire cults as early as the 5th century BC, they have since been used in religious ceremonies, for shamanic journeying, exorcism, meditation and shakra adjustment. A singing bowl is played by striking or rubbing its rim with a wooden or leather-wrapped mallet. The sides and rim of the bowl then vibrate to produce a rich sound. When the bowl is filled with water, this excitation can cause crispation of the water surface that can be followed by more complicated surface wave patterns and ultimately the creation of droplets. We here demonstrate the means by which the Tibetan singing bowl can levitate droplets.
 
 http://www.bbc.com/news/science-environment-13972556



 * * *

Les liens entre la musique, l'eau et les effets biologiques :





* * *
Le son est-il le système nerveux du cosmos ?




http://www.inrees.com/articles/cymatique-son-systeme-nerveux-cosmos/?fb_action_ids=10202417711277059&fb_action_types=og.recommends

 Sound waves in water (Moses Hacmon ) 

 

First images of sound waves in water 

 

Lien page Facebook "Faces of water" : 

https://www.facebook.com/FacesOfWater/?fref=photo




  
Water is beautiful ! Share H2O love


* * *
Sonotherapy, cymatics and phonons chains


 * * *

Cymatics, the science of visible sound, has just taken a giant leap into the future


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire