lundi 24 septembre 2018

Empreinte en eau et eau virtuelle (partie 2)


Un rapport préconise de diviser par 2 la production de viande et de produits laitiers en Europe en 2050

Un rapport de la fondation RISE (rural investment support for Europ) suggère de fixer un objectif de réduction de la production et de la consommation de viande dans l’Union européenne  pour 2050 afin de préserver l’environnement et la santé. La fondation RISE rejoint ainsi une proposition déjà formulée par Greenpeace, rapporte the Guardian.



http://www.risefoundation.eu/images/files/2018/2018_RISE_LIVESTOCK_FULL.pdf 

Réduire la consommation de viande pour préserver le climat selon une étude


La consommation globale de viande devra être réduite drastiquement si le monde veut agir contre le réchauffement climatique, montre une étude parue dans la revue Nature et consacrée à l’impact environnemental de ce que nous mangeons.  

https://www.goodplanet.info/actualite/2018/10/11/reduire-la-consommation-de-viande-pour-preserver-le-climat-selon-une-etude/


Omnivore, végétarien, végan : quel est le meilleur régime pour la planète ?


La viande de bœuf est de loin la plus gourmande en ressources. Alors qu'il faut 214 m² de terre et 550 litres d'eau pour produire un kilogramme de bœuf, l'élevage porcin ne nécessite lui que 12 m² et 459 litres d'eau, celui de poulet 7 m² de terre et 313 litres d'eau. Par comparaison, produire un kilogramme de soja requiert 3 m² de terre et 70 litres d'eau.


https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eco-consommation-omnivore-vegetarien-vegan-meilleur-regime-planete-9733/

Combien faut-il de litres d’eau pour produire vos aliments ?



L’eau est une denrée rare qu’il faut préserver. Régulièrement, nous sommes harcelés de conseils pour éviter de la gaspiller. Pourtant, bien qu’il faille faire attention au quotidien, la plus grande consommation d’eau ne provient pas de là où on pourrait le croire. L’agriculture est la plus grande source de consommation d’eau.

Découvrez quelles sont les quantités d’eau nécessaires pour produire un kilo de ces aliments :
    1 kg de cacao : 21 000 litres
    1 kg de café torréfié : 21 000 litres
    1 kg de viande de bœuf : 13 500 litres
    1 kg d’agneau : 10 400 litres
    1 kg de noix : 9 063 litres
    1 L d’huile de tournesol : 6 800 litres
    1 kg de porcs : 5 988 litres
    1 kg de beurre : 5 553 litres
    1 kg de coton : 5 263 litres
    1 kg de riz inondé : 5 000 litres
    1 kg de fromage : 5 000 litres
    1 L d’huile d’olives : 4 900 litres
    1 kg de poulet : 4 325 litres
    1 kg de légumineuses : 4 055 litres
    1 kg d’œufs : 3 265 litres
    1 kg de pâtes : 1 700 litres
    1 kg de céréales : 1 644 litres
    1 kg d’avocats : 1 600 litres
    1 kg de sucre de canne : 1 500 litres
    1 kg de pain : 1 300 litres
    1 kg de lait : 1 020 litres
    1 kg de fruits : 962 litres
    1 kg de soja : 900 litres
    1 kg de pomme de terre : 590 litres
    1 kg de blé : 590 litres
    1 kg d’orge : 524 litres
    1 kg d’orange : 500 litres
    1 kg de maïs grain : 454 litres
    1 kg de racines et tubercules : 387 litres
    1 kg de banane : 346 litres
    1 kg de légumes : 322 litres
    1 kg de maïs ensilage : 238 litres
    1 kg de tomates : 184 litres

https://www.tuxboard.com/consommation-litre-eau-production-aliments/ 

Empreinte en eau par pays (2011)

Faut-il 15 000 litres d’eau pour produire 1 kg de viande ? 

Dans un rapport publié en février 2017, l’Institut national de recherche agronomique (Inra) revient sur le chiffre de 15 000 litres d’eau nécessaires pour produire 1 kg de viande. L’Inra explique que la méthode de calcul n’est pas adéquate et qu’elle ne s’applique pas bien à l’élevage.

Source : 

https://campagnesetenvironnement.fr/vraifaux/il-faut-15-000-litres-deau-pour-produire-1-kg-de-viande/

 

Quelques idées fausses sur la viande et l’élevage
 
On trouve très fréquemment le chiffre de 15 000 litres d’eau consommée pour produire un kg de viande. Mais ce chiffre, obtenu par la méthode de « water footprint » (empreinte eau) englobe l’eau bleue (eau réellement consommée par les animaux et l’irrigation des cultures), l’eau grise (eau utilisée pour dépolluer les effluents et les recycler) et l’eau verte (eau de pluie). Or cette méthode a été conçue pour des sites industriels et ne tient pas compte des cycles biologiques. En réalité 95% de cette empreinte eau correspond à l’eau de pluie, captée dans les sols et évapotranspirée par les plantes, et qui retourne de fait dans le cycle de l’eau. Ce cycle continuera même s’il n’y a plus d’animaux. La communauté scientifique considère qu’il faut entre 550 à 700 litres d’eau pour produire 1kg de viande de bœuf (1). En eau utile, il faut de 20 à 50 litres par kg dans le contexte français (2).

(1) Référence pour ce calcul : voir le rapport complet de l'Expertise scientifique collective INRAE 2016. "Rôles, impacts et services issus des élevages européens". Lire l’article.

(2) Eau utile : quantité d’eau dont est privée la ressource (eau consommée), pondérée par un facteur de stress hydrique régionalisé : par exemple, la perte d’un litre d’eau n’a pas le même impact dans le désert qu’en montagne. La fourchette de 20 à 50 litres d’eau par kg de viande de bœuf correspond au contexte français (A Gac., T Béchu. 2014. Rencontres Recherches Ruminants, 21, 39-42). Pour d’autres pays, les valeurs s’échelonnent entre 0,10 et 133 selon le statut hydrique des pays considérés (B.G. Ridoutt et al. 2012. International Journal of Life Cycle Assessment, 17, 165-175; MA Zonderland-Thomassen et al. 2014. Journal of Cleaner Production, 73, 253-262).

https://www.inrae.fr/actualites/quelques-idees-fausses-viande-lelevage