jeudi 30 janvier 2014

DOCUMENTAIRE Eau et Santé : qui croire, que boire ? France 5





Les Français ont beau faire confiance à l'eau du robinet, ils sont aussi les deuxièmes consommateurs d'eau en bouteille au monde. Une eau minérale coûte jusqu'à 300 fois plus que l'eau de ville. Producteurs d'eaux en bouteille et défenseurs du robinet se livrent donc une guerre sans merci pour tenter de convaincre les consommateurs que leur eau est celle qu'il leur faut. Les autorités de contrôle de l'eau tentent de jouer les arbitres, mais leurs 64 critères de potabilité paraissent bien maigres face aux milliers de molécules chimiques qui contaminent les cours d'eau et les nappes phréatiques. Car les polluants déversés depuis des décennies dans la nature, nitrates, pesticides, médicaments, se retrouvent aussi bien dans l'eau du robinet que dans celles en bouteille. Alors quelle eau choisir ? Et quels sont les risques pour la santé ?

A revoir sur : https://www.youtube.com/watch?v=R-_wtsB7bWk



 * * *

Flashback sur l'émission de France 5 "Eau et santé : qui croire, que boire?" du 28 janvier 2014.

J'ai relevé 2 phrases du commentaire journalistique inspirées (peut-être ?) de l'argumentaire du CriiEAU qui devraient faire date :

"Les experts de l'eau sont unanimes pour dire que les normes actuelles (sur la qualité de l'eau) sont désormais dépassées..."
(36.45)
"Les tests mesurant l'effet global d'une eau sur des cellules sont l'avenir du contrôle de l'eau. Eux seuls pourront certifier que l'eau ne pourra pas nuire à notre santé".
(37.22)

Un certain nombre de scientifiques commencent à prendre en compte l'obsolescence scientifique de la démarche conceptuelle analytique et unitaire des normes EDCH. Il était impensable d'entendre ce genre de constats et de raisonnements, il y a encore quelques mois... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire